Vous avez fondé une famille voilà quelques années mais l’idée de partir en voyage ne vous a pas encore traversé l’esprit. Jusqu’à aujourd’hui. Votre conjoint, peut-être vos enfants réclament des vacances loin loin loin, comme les copains. Mais justement, si vous n’avez jamais songé à un voyage familial, c’est que vous savez que cela vous coûtera cher. Non seulement en termes de budget proprement dit mais aussi en stress, en temps et le reste. Et vous n’étiez pas prêt pour tout cela, ce qui peut très bien se comprendre.

Un voyage en famille

Maintenant, il faut que vous sachiez qu’un voyage en famille peut être très gratifiant, une expérience extraordinaire pour chacun d’entre vous. Il vous faut juste une bonne organisation, une bonne préparation, et le tour est joué ! Vous pensez qu’il est trop tard pour envisager un voyage cet été ? Détrompez-vous, cela est possible ! Rapprochez-vous de votre agence de voyage, expliquez votre situation et elle se chargera de tout ce qui concerne le voyage (billet, réservation, hébergement, transport, restaurant, etc.), tandis que vous, vous n’avez qu’à vous occuper de la paperasserie (passeport, carte d’identité, visa éventuellement, vaccins aussi peut-être). En déléguant ainsi une partie des tâches à effectuer, vous vous mettez moins la pression et vous aurez une meilleure perspective du voyage.

Ce qui peut vous aider

Vous recherchez peut-être toute l’aide possible pour vous assurer de la réussite de votre voyage familial. Beaucoup de parents ont trouvé utile de se rendre sur des forums de discussion entre parents globe-trotteurs, sur différents blogs relatifs aux voyages familiaux, etc. Cela leur donne une idée de ce que ce sera avec les enfants en vol, durant les trajets en voiture, dans les trains, etc. Les blogueurs racontent leur périple, les difficultés rencontrées, les solutions qui s’imposent, les erreurs peut-être qu’ils ont commises, leurs oublis, leur victoire, et tous ces récits peuvent vous aider à y voir plus clair, en tout cas, en tirer des leçons. N’hésitez donc pas à vous y rendre, notamment BB Jetlag, un magazine québecois en ligne dédié au voyage avec un bébé ou avec un enfant. Tout cela pour dire que mieux vous serez renseigné, mieux cela vaudra pour le voyage. C’est l’inconnu, ce que vous n’avez pas encore vécu ni expérimenter qui vous effraie, alors, lisez tout ce que vous trouvez sur le sujet pour vous en imprégner au mieux.

Les documents

Parmi les documents que vous devez absolument mettre à jour, ce sont les passeports. N’attendez pas d’être à quelques jours du jour J pour vous en occuper. Et si votre enfant n’en possède pas encore, faites le nécessaire pour cela. Si votre destination l’exige, peut-être que vous devez vous rendre à l’ambassade ou au consulat du pays concerné et demander un visa d’entrée. Il peut arriver que l’on vous accorde le visa une fois que vous arrivez à destination. Les carnets de santé de vos enfants doivent être aussi à jour et voyez si les vaccinations ont toutes été faites. Renseignez-vous également si des vaccins supplémentaires sont exigés. D’ailleurs, pour certains pays, le visa ne vous sera accordé que si vous avez effectué certains vaccins obligatoires. Tout cela est aussi à voir bien avant le départ car un délai vous est imposé. Mais pour que le voyage et le séjour se déroulent au mieux, il est vital que vous vous informiez sur les conditions sanitaires du pays d’accueil, sachant que les enfants sont plus vulnérables aux parasites et aux virus, aux diarrhées et au paludisme, etc. Prenez les dispositions qui s’imposent le cas échéant, et si le risque sanitaire est trop élevé, changez tout simplement de destination.

Le plus de confort possible pour vos enfants

Si le voyage devait se passer en avion, il est important que vous vous renseigniez au préalable sur les programmes de la compagnie aérienne que vous avez choisie. Est-ce qu’il y en a qui sont destinés aux enfants ? Est-ce que votre transporteur prévoit d’embarquer les familles en premier ? Prévoit-il des cadeaux ou de quoi faire des dessins ou du coloriage une fois à bord ? Pour certains parents, si le trajet fait plus d’une dizaine d’heures, ils préfèrent portionner ces heures en optant pour les vols avec escales. Et ils choisissent même les longues escales afin que leurs enfants puissent changer un peu d’atmosphère et parfois, il leur est même possible de faire visiter la ville à leurs petits. Mais d’autres parents ne jurent que par les vols directs. De cette manière, peu de va-et-vient avec les bambins, ils ne sortent de l’appareil qu’une fois à destination. Quel que soit votre choix, il semble que les vols de nuit soient plus avantageux. Les enfants n’ont pas de peine à s’endormir et ils ne voient pas passer le temps. Présélectionnez vos sièges et de préférence, côté hublot pour votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *